Nous nous tenons à votre disposition pour toute demande d’information concernant nos façons de travailler, ou pour convenir d’un rendez-vous, sans engagement.

      • Vous souhaitez être rappelés ?

      • Laissez-nous vos coordonnées et vos horaires de préférence.

      • heures



Œkonomia

L’imbroglio Catalan

Les velléités des indépendantistes catalans se voient opposer une forte résistance de la part de Madrid. Un certain nombre de banques et grands groupes ont déjà délocalisé leurs sièges à Alicante, Valence ou dans la capitale.

L’incertitude liée à cette opposition frontale entre la région autonome et le pouvoir central est assurément économique. Toutefois, les marchés qui ont très légèrement accusé le coup ne s’y sont toutefois pas trompés : l’enjeu majeur de l’indépendance serait le « Catalexit » autrement dit la sortie de la Catalogne de l’union européenne. Cette région, la seule avec le pays basque à avoir vraiment accueilli la révolution industrielle il y a 2 siècles en Espagne, région mercantile par excellence qui regorge d’entrepreneurs et de sociétés exportatrices ne peut se priver de l’appartenance à l’UE. 70% des Investissement étrangers proviennent des 28 et 65% des exportations catalanes leurs sont destinées. Reste à voir les suites qui vont être accordées à une éventuelle déclaration d’indépendance mais Madrid a déjà prévenu, dans le cas où cela se produirait, elle actionnerait l’article 151 de la constitution lui permettant de lever l’indépendance de la région et de reprendre le contrôle de son économie.

Mutti noch einmal

En Allemagne sans surprise, la chancelière Angela Merkel rempile pour un 4ème mandat, une longévité politique qui s’explique par des résultats économiques tout à fait honorables mais surtout un certain succès dans la formation de coalitions politiques avec ses adversaires. C’est de ce don, dont il va une nouvelle fois falloir faire preuve en négociant avec le parti libéral FDP et les Verts, pour former une coalition dite « jamaïcaine » du fait des 3 couleurs de ces partis. L’enjeu principal encore une fois est l’UE avec un FDP plus frileux que ses 2 partenaires sur les questions européennes.

Les marchés actions en hausse

Dans ce contexte politique chahuté, les marchés actions ont progressé. Le CAC 40 et l’Eurostoxx50 affichent respectivement une performance de +4,80% et +5,07% sur le mois. Du côté américain, le S&P500 et le Dow Jones progressent de +1,93% et +2,08% signant ainsi de nouveaux records. Enfin, la place asiatique n’est pas en reste avec une appréciation de +3,61% pour le Nikkei 225, l’indice japonais.

> Rapport du Comité de Gestion / Octobre 2017

Par Roni Michaly et Florian Christmann,
Membres du comité d’investissement du Groupe XV

Merci d'activer le javascript pour profiter pleinement de ce site